Vous le savez sans doute, je propose de temps en temps une analyse du fameux trio étalon « Or / Pétrole / Eurodollar ». En effet, en sortant la tête du marché des indices et actions, ce triptyque reste à la fois important et judicieux afin de comprendre la conjoncture et il offre même parfois de bonnes idées de stratégie parallèle.

Voici donc, tel quel, mon point de vue mis à jour pour vous aujourd’hui…

Or : Vers de nouveaux records historiques ?

  • Prix de l’once > 1 715,13 $

1 – État des lieux

Malgré la forte intensité de la chute de septembre, il se pourrait que l’or nous surprenne encore en repartant tout droit vers de nouveaux records historiques. Voici en tout cas les raisons techniques qui nous poussent aujourd’hui à envisager un tel scénario, au demeurant encore improbable pour la plupart d’entre nous. Avant tout et surtout, la très forte oblique de support ascendante en place depuis avril 2009 a fort bien tenu le choc de la récente dégringolade, puisque les cours sont venus rebondir dessus très précisément. Du côté des indicateurs techniques, on remarquera comment le RSI journalier vient sans cesse rebondir sur sa zone de survente à 30% qui, elle encore, a su tenir tête face à la chute. Si l’on considère légitimement que l’intensité de la baisse indique que nous sommes en train de corriger le mouvement haussier initié en octobre 2008, nous avons alors testé le premier ratio de Fibonacci à 23,6%.

2 – Pronostic & stratégie

Je vous concède que tout ça reste malgré tout un peu léger au regard de l’amplitude de la baisse actuelle mais c’est tout de même intéressant de le noter, et d’imaginer que nous pourrions d’ores et déjà être en train de repartir vers de nouveaux records historiques sur les cours de l’once d’or. Verdict très prochainement. Ainsi, nous avions eu tout bon les semaines passées et tant que le palier de support majeur des 1 630 $ n’est pas nettement enfoncé, on pourrait voir les cours repartir vers notre précédent objectif situé sur les 2 200 $ l’once. Scénario à confirmer toutefois en la résistance intermédiaire significative sur les 2 000 $. Alternativement cependant, le passage sous les 1 630 $ puis l’overlap des 1 545 $ remettrait totalement en cause notre scénario optimiste et une correction bien plus importante devrait alors prendre place avec un premier objectif sur le seuil des 1 420 $.

3 – Graphique

Long terme : seul un enfoncement du palier de soutien majeur des 1 420 $ l’once remettrait en cause la tendance haussière sur les cours du métal précieux.

Pétrole : Sortie haussière du canal ?

  • Prix du baril > 109,00 $ à Londres (Brent)

1 – État des lieux

Depuis le mois d’avril dernier, les cours sont entrés dans une figure de consolidation traditionnelle au sein d’un canal légèrement descendant. Le 07 novembre dernier, les cours ont fini par sortir à la hausse de cette figure mais sont depuis repassés sous l’ancienne borne supérieure dudit canal. Ce qui jette naturellement un léger doute sur notre hypothèse haussière, sans pour autant la remettre en cause. Ainsi, on devrait tout de même voir les cours repartir à la hausse et s’affranchir cette fois pour de bon de cette large zone de congestion. Du côté des indicateurs, le RSI semble vouloir se maintenir tant bien que mal en territoire positif et s’oriente à nouveau à la hausse.

2 – Pronostic & stratégie

Dans l’hypothèse où notre scénario est le bon, et à moins de n’être déjà long sur le Brent, nous sommes à nouveau proche de très bons niveaux d’entrée autour des 109 $ le baril. Là, on pourra espérer, sur dépassement de la borne supérieure du canal vers les 116 $, un retour sur les plus-hauts d’avril autour des 122 $ dans un premier temps. Ce scénario reste valable tant que le support clé des 104 $ n’est pas nettement enfoncé. Le cas échéant, il faudra s’attendre à un retour sur la borne inférieure du drapeau située aujourd’hui autour des 99 $ le baril. Attention toutefois, la cassure des 99 $ mènerait tout droit au test du support de long terme clé situé, lui, sur les 89,55 $.

3 – Graphique

Long terme : tant que le niveau de support clé des 89,55 $ le baril contient les pressions vendeuses, le biais devrait rester positif pour les cours de l’Or Noir.

Eurodollar : Nouveau souffle pour le billet vert…

  • Prix de l’euro en dollar > 1,3322

1 – État des lieux

Finalement, les cours semblent rester au sein du très large canal légèrement descendant en place depuis l’été 2008. En effet, malgré une nouvelle et nette tentative de reprise de l’euro, les cours faiblissent de plus en plus et de façon flagrante à l’approche, justement, de la borne supérieure de ce fameux canal. On constate en effet que le billet vert reprend du poil de la bête en s’imposant à nouveau graduellement dans la tendance et on constatera aisément que le rebond du mois d’octobre est venu se faire quasiment intégralement rattrapé par la rechute du mois de novembre.

2 – Pronostic & stratégie

Tant que la forte résistance des 1,3750 n’est pas nettement dépassée, vous pouvez repasser ou rester vendeurs en euros et acheteurs en dollars. Un léger rebond technique intermédiaire pourrait offrir des points d’entrée plus intéressants. Viser alors facilement le niveau des 1,2890 dans un premier temps, puis jusqu’aux 1,2385 en extension. Par la suite, il faudra être prudent et attendre une confirmation technique plus conséquente de la tendance baissière de plus long terme éventuelle avec un retour possible sur la borne basse du large canal. Nous aurons d’ici là le temps de refaire un point sur la situation…

3 – Graphique

Long terme : la large consolidation initiée en avril-juillet 2008 se poursuit finalement et il sera difficile d’établir une tendance de long terme avant la cassure d’une des deux bornes en question (soit environ entre 1,1500 et 1,4700 désormais).

A bon entendeur…

Marc Dagher