Que faire en pleine période de publications de résultats ?
Eh bien, pourquoi ne pas tenter de jouer le coup justement, au cas par cas ?
C’est ce que je vous propose de faire ici.
Et mon choix délicat mais assumé se porte sur notre cher France Télécom national !

C’est en effet demain que la société de télécommunications française va publier ses résultats annuels de l’exercice 2011. Très difficile, fondamentalement parlant, de savoir quoi anticiper tant ce titre est capable de défrayer la chronique. Entre l’impact limité en termes de bénéfices, la concurrence grandissante de Free (Iliad) et le consensus toujours très tendu, autant dire qu’il y a de quoi faire.

Aussi, c’est à nouveau sur une configuration graphique que je vais baser ma stratégie. Regardez plutôt ce que nous dit le graphique journalier de cette valeur particulière…

Bientôt la fin de l’étau !

Ce qu’on voit bien sur ce graphique est la tendance de fond clairement baissière depuis le sommet de novembre 2007. Mais ça n’est pas ce qui nous intéresse aujourd’hui, puisque nous sommes dans une optique de très court terme.
Ce qui nous intéresse, donc, c’est l’étau au sein duquel les cours sont enfermés depuis septembre 2011 et qui touche vraisemblablement bientôt à sa fin.

Cet étau, on le voit bien, est matérialisé d’un côté par un support horizontal majeur sur les 11,13€ et d’un autre par une oblique de résistance baissière en place depuis le sommet d’octobre 2011 et sur laquelle les cours sont déjà venus s’échouer 5 fois depuis.

Alors, pourquoi faire plutôt pencher la balance du côté positif ?

Trois raisons principales :

· Une confiance plus forte pour le support horizontal face à la droite de résistance.
· Un RSI journalier en passe de valider une divergence haussière.
· Un sentiment contrariant quant au consensus plutôt baissier.

Quel est donc notre pronostic ?

Sans écarter encore quelques velléités correctives aujourd’hui et tant que le fameux seuil de support clé des 11€ n’est pas nettement enfoncé, une reprise haussière est attendue en direction du premier objectif autour des 12,25€ (overlap + retracement de Fibonacci de 61,8% de la baisse précédente). Au-dessus de cet objectif, on visera une extension possible sur le très fort niveau d’overlap suivant vers les 12,85€. Niveau qui avait en effet contenue les pressions vendeuses en avril 2009 puis juillet 2010 avant de jouer le rôle de résistance en décembre dernier.

Alternativement cependant, le net passage au-dessous des 11€ fatidiques conduirait à une bien plus nette détérioration avec une chute certaine sur les 10,45€, voire même jusqu’au palier des 10€ tout rond dans un premier temps.

Que faire en termes de gestion/stratégie ?

Vous connaissez mon penchant pour les turbos, mais avouez qu’ici, ça devient le type d’instrument idéal ! En effet, pourquoi ne pas bénéficier d’un effet de levier tout en jouant, comme je l’ai fait, une barrière assez sécuritaire (sur les 10€ en l’occurrence) ?

Voici d’ailleurs le bilan provisoire de notre formule Classic sur ce début d’exercice 2012, formule sur laquelle nous avons donc pris un turbo Call France Télécom justement (et même un autre sur Schneider Electric dans la même optique stratégique) :


Aussi, si vous souhaitez profiter de nos recommandations et bénéficier vous aussi d’un effet de levier intéressant, n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

A bon entendeur…

Marc Dagher

www.daghertrading.com