Cette fois, ça y est.

Nous sommes entrés dans la « Zone Rouge ».

De quoi s’agit-il exactement ?

Eh bien, de la zone dans laquelle techniquement parlant, le retournement violent doit se faire… ou ne se fera pas !

En effet, et nous allons le voir ensemble, c’est désormais dans un mouchoir de poche que ce trouve le CAC, dans l’hypothèse bien sûr où notre scénario catastrophe doit encore avoir lieu.

A toutes fins utiles, je rappelle au passage que cette hypothèse est celle que j’avançais en tout début d’année dans mon analyse du CAC annuelle : si vous regardez bien sur mon graphique, j’entamais en effet l’année par la légère poursuite du rebond initié en septembre 2011 avant un retournement majeur. Retournement, donc, que j’attends de façon plus ou moins imminente.

Mais regardons plutôt ensemble le graphique afin de mieux analyser la situation…

 

Un biais technique toujours baissier !

Alors, que voit-on de plutôt intéressant sur ce graphique et qui plaiderait donc pour notre scénario catastrophe ?

Pour répondre maintenant à cette question, rien de tel que regarder ce graphique et d’en décortiquer ensemble les éléments clefs qui plaident donc pour notre hypothèse négative – éléments quasi inchangés depuis notre dernière analyse :

  • Tout d’abord, l’oblique de soutien ascendante initiée sur les points bas de janvier 1992 et octobre 1995 a soutenu le marché sur l’autre creux de mars 2003. Certes, elle a été nettement enfoncée en mars 2009, mais elle joue, depuis fin mai dernier à nouveau son rôle de support en semi pullback, le véritable pullback étant en effet situé sur la partie résistance sous pression actuellement. Résistance qui, nous le verrons ci-dessous, fait aujourd’hui office de point pivot de notre analyse autour des 3650 points.
  • Ensuite, le deuxième élément clef se trouve du côté de l’ancien canal légèrement ascendant que l’on voit en gris sur mon schéma ci-dessus et qui, après avoir été nettement enfoncé lors du mini-krach de 2011, vient maintenant faire office lui aussi de résistance en pullback sous pression actuellement.
  • Par ailleurs, on notera tout de même également la présence d’une oblique de résistance baissière de plus long terme en place depuis les sommets de l’été 2007 et qui arrive à proximité des cours actuels, pouvant ainsi appuyer l’hypothèse du spectre du retournement imminent.
  • Aussi, on remarque aisément que le rebond initié en septembre 2011 est en train de dessiner sa troisième jambe ce qui, traditionnellement, augure de la fin de ce qu’on appelle une ABC : quatrième élément clef plaidant pour notre hypothèse.
  • Enfin, le cinquième et dernier élément clef réside dans la configuration même du graphique sur le long terme. En effet, il y a techniquement fort peu de chance pour que la forte baisse entre les mois de mars et septembre 2011 puisse n’être « que » la correction de l’important rebond de mars 2009 à janvier 2011. Ainsi, il paraît plus propre de considérer que la phase de mars 2009 à janvier 2011 n’était qu’un répit au sein du grand retournement de l’été 2007. Aussi conséquent ce répit fut-il.

 

Pronostic et niveaux à surveiller

Vous l’aurez bien compris avec mon analyse détaillée et mon graphique ci-dessus, je reste nettement baissier sur notre indice national. Aussi, pour le CAC, tant que notre point pivot situé sur les 3650 points n’est pas nettement dépassé, un retour sur la zone de support clé située autour des 2475 points reste fort à craindre dans un premier temps. A confirmer toutefois en enfonçant le premier support clé situé sur les 2800 points intermédiaires. Sous ce niveau, nous serons dans ma première zone de soutien située entre les fameux 2470 et 2130 points.

Alternativement cependant, le dépassement des 3650 points conduirait à un nouveau test, dans un premier temps, de la forte zone de résistance des 4100 points avant un retour vers le seuil majeur des 4605 points. Mais on en est encore loin croyez-moi !

 

Et en termes de stratégies : comment s’en sortir ?

Il existe de nombreux moyens de jouer la baisse en Bourse. Je vous le répète assez souvent. Celui sur lequel je me suis spécialisé se porte encore une fois à merveille, et j’en profite donc pour vous présenter le tableau de performance clôturé sur l’exercice 2011 de ma formule spéciale « 100%CAC » :

 

Un tableau qui se passe de commentaires !

Aussi, si vous souhaitez profiter de telles recommandations n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

A bon entendeur…

Marc Dagher

www.daghertrading.com