Lorsque l’on a peur d’un retournement sur le marché des indices/actions, il semble de bon ton de balayer les valeurs l’une après l’autre en essayant de déterminer plutôt celles qui présentent un biais baissier marqué. Et c’est le cas de Vivendi aujourd’hui.

D’un point de vue fondamental, on notera juste que l’arrivée de Free Mobile sur le marché de la téléphonie risque d’engendrer la suppression d’environ 10 000 emplois auprès de la concurrence, comme nous l’indique l’AFP.

Mais, pour l’heure, voyons un peu pourquoi nous restons techniquement pessimistes sur l’avenir du groupe de média et communication…

 

Un graphique toujours baissier sur le LT

 

On voit en effet ici que depuis la fin du rebond en juillet 2007, la tendance baissière semble avoir repris ses droits. Ou tout du moins, qu’il devrait manquer une vague de baisse au sein de ce qui serait actuellement la grande vague C de la correction initiée depuis.

Graphiquement, tout porte à croire que la baisse devrait garder ses droits.

Tout ?

Presque.

En effet, seule la proximité d’un très fort niveau de soutien horizontal sur les 13,50€ pourrait plaider pour une reprise haussière.

Ce niveau avait contenu les pressions vendeuse en mai et août 2004, puis en octobre 2008 avant d’être à nouveau récemment testé.

On peut donc dire que cette zone sous pression sera déterminante pour la suite des événements sur Vivendi et que, si elle venait à céder (comme nous le pensons), plus rien n’arrêtera alors la chute des cours avant un moment.

Enfin, du côté des indicateurs, le RSI journalier reste faible et se réoriente à la baisse après un test de sa zone de neutralité. L’approche de la zone de survente n’étant pas inquiétante au regard du back-testing sur ce type de configuration.

Quel est donc notre pronostic ?

Sans écarter un rebond initial généré par la proximité du fort support des 13,50€ et tant que la zone de résistance située sur l’overlap des 15,60€ n’est pas nettement dépassée, une nouvelle vague de baisse est attendue en direction des prochains objectifs de projection qui sont situés sur les paliers des 11€ puis 10€ (calculs des objectifs de vague C). Scénario à confirmer toutefois en enfonçant le support intermédiaire dont on a amplement parlé sur les 13,50€.

Alternativement cependant, le net passage au-dessus des 15,60€ conduirait tout droit au test du prochain fort niveau d’overlap situé autour des 17,70€. Seul le franchissement de ce dernier niveau remettrait en cause l’hypothèse de la poursuite de la tendance baissière de fond.

Que faire en termes de gestion/stratégie ?

Dois-je encore vous l’apprendre ?

Il existe en effet un produit permettant de profiter de la baisse comme de la hausse de certains sous-jacents. Ce produit n’est autre que le turbo, produit à effet de levier sur lequel je me suis spécialisé. Et il existe bien évidemment de nombreux turbos Put sur la valeur Vivendi chez la plupart des émetteurs.

Voici d’ailleurs le bilan provisoire de notre formule Classic sur ce début d’exercice 2012 :

Aussi, si vous souhaitez profiter de nos recommandations et bénéficier vous aussi d’un effet de levier intéressant, n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

A bon entendeur…

Marc Dagher

www.daghertrading.com

https://www.dtexpert.com