Aujourd’hui, je m’attaque à la plus grosse capitalisation de notre cher CAC, à savoir le géant pétrolier Total. Evidemment, valeur en plein phares de l’actualité.

En avant-propos à ce nouvel article, je voudrais vous faire partager une anecdote sur la cote de popularité de cette grande entreprise française : en effet, en cherchant une illustration (comme je le fais toujours) j’ai pu constater le nombre de parodies sarcastiques autour du logo de la société, avec des slogans qui rivalisent d’ironie et d’accusations en tout genre…

Aussi, rappelons les dernières nouvelles concernant cette nouvelle catastrophe concernant la plateforme pétrolière d’Elgin, au large de la Mer du Nord : « Total passe en revue les différentes solutions qui permettraient d’éteindre la torchère de son complexe d’Elgin, au large de l’Ecosse en mer du Nord, où une fuite de gaz naturel se poursuit depuis dimanche, a indiqué le ministère britannique de l’Energie.

Le groupe pétrolier français songe notamment à arroser la torchère soit par hélicoptère soit par navire anti-incendie, ou encore à procéder à une purge à l’azote afin de la priver d’oxygène, a précisé le ministère dans un communiqué diffusé jeudi soir.

Dans son dernier compte rendu aux inspecteurs du gouvernement, Total a confirmé que la torchère reste allumée mais que les observations suggèrent qu’elle paraît diminuer en intensité. »

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette dépêche Reuters en cliquant ici.

Mais, pour l’heure, voyons un peu pourquoi nous restons techniquement pessimistes sur l’avenir à court terme du géant pétrolier…

 

Violent retournement après un « triple top »…

 

On voit en effet ici que depuis octobre 2008 les cours sont dans une très large phase de consolidation horizontale plane qui les maintient fermement entre les 30€ et 42€ environ. C’est d’ailleurs ce seuil de résistance clé situé autour des 42€ qui nous intéresse particulièrement ici, puisqu’on voit bien comment chaque début d’année depuis trois ans, les cours viennent buter sur cette zone.

En dehors de cet effet « triple top » sur le titre, voyons maintenant quels sont les autres éléments techniques qui nous poussent à jouer un scénario baissier :

  • Avant tout et surtout, le décompte du rebond initié en septembre dernier montre bien trois jambes de hausse et la forte correction actuelle est venue enfoncer nettement le dernier overlap. Ce qui plaide donc pour une plus ample consolidation.
  • Ensuite et enfin, du côté des indicateurs, un RSI qui, bien que nettement survendu, montre que par le passé, ça n’avait jamais empêché les cours de poursuivre leur éventuelle descente.

Quel est donc notre pronostic ?

Sans écarter un rebond initial histoire de digérer la forte chute actuelle, et tant que le seuil de résistance situé sur les 40€ – et correspondant notamment au retracement classique de Fibonacci de 61,8% de la dernière jambe de baisse – n’est pas nettement dépassé, une nouvelle vague de baisse est attendue en direction du prochain support situé sur les 33,60€. Le passage sous ce niveau serait de fort mauvais augure pour le titre qui se verra alors chuter de plus bel avec un retour vers le palier majeur des 30€ à prévoir.

Alternativement cependant, le net passage au-dessus des 40€ conduirait tout droit à un quatrième test de la très forte résistance horizontale des 42,20€. Seul le franchissement de ce dernier niveau validerait la possibilité d’une reprise haussière de plus long terme.

Que faire en termes de gestion/stratégie ?

Dois-je encore vous l’apprendre ?

Il existe en effet un produit permettant de profiter de la baisse comme de la hausse de certains sous-jacents. Ce produit n’est autre que le turbo, produit à effet de levier sur lequel je me suis spécialisé. Et il existe bien évidemment de nombreux turbos Put sur la valeur Total chez la plupart des émetteurs.

Voici d’ailleurs le bilan provisoire de notre formule Classic sur ce début d’exercice 2012 :

Aussi, si vous souhaitez profiter de nos recommandations et bénéficier vous aussi d’un effet de levier intéressant, n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

A bon entendeur…

Marc Dagher

www.daghertrading.com

https://www.dtexpert.com