Entre autres analyses que nous vous proposons, il y a, parfois, celle d’un secteur. C’est le cas aujourd’hui, avec un focus sur l’un des plus populaires d’entre eux en matière de refuge défensif : le secteur pharmaceutique.

En 2011, le marché mondial du médicament est évalué à environ 855 milliards de dollars de chiffre d’affaires (contre moins de 200 milliards de dollars en 1990), en croissance de 5% par rapport à 2010. Le marché américain (États-Unis) reste le plus important avec 38% du marché mondial, loin devant les principaux marchés européens (Allemagne, France, Italie, Espagne et Royaume-Uni), qui réalisent 18% du marché mondial, le Japon (12%) et les pays émergents (Chine et Brésil), 7% de part de marché. La France est, en 2011, le deuxième marché européen derrière l’Allemagne.

A noté que les 10 premiers groupes pharmaceutiques mondiaux se partagent 43,3% de parts de marché, soit environ 370 milliards de dollars.

Maintenant, essayons de voir ce que nous disent les images…

La théorie du « W » ?

Que voit-on sur cette vue d’ensemble de l’indice du secteur pharmaceutique ?

•    Tout d’abord, on remarque la grande figure en net W que nous avons tracé à l’aide de traits bleu ciel. Ce genre de configuration est typique d’une figure dite « de retournement ».

•    Ensuite, on note une forte zone de résistance autour des 523 points ; zone correspondant à la fois au plus-haut historique de novembre 2000 et à la fois à la borne supérieure d’un large canal légèrement ascendant en place depuis le plus-bas de mars 2003.

•    Enfin, du côté des indicateurs hebdomadaires, on s’aperçoit que le RSI, à nouveau en proie avec sa zone de sur-achat, serait en train de dessiner une divergence baissière qu’il restera donc à confirmer.

On déduit donc de cette vue d’ensemble que les choses pourraient se gâter pour le secteur de la Santé et qu’il faudra donc rester prudent quant aux valeurs composants l’indice sectoriel en question, notamment Sanofi chez nous en France…

Quels sont donc les niveaux à surveiller ?

Sans écarter une légère poursuite de l’élan actuel et tant que le fameux seuil de résistance majeure des 523 points ne sera pas nettement dépassé, une nette reprise baissière devrait avoir lieu avec, en ligne de mire, un premier objectif situé sur l’un des derniers paliers de soutien important autour des 352 points. Scénario à confirmer toutefois en enfonçant le dernier fort overlap des 423 points.

Alternativement cependant, le passage au-dessus de ce point pivot des 523 points engendrerait une plus nette reprise haussière avec un premier objectif de projection situé vers les 580 points initialement.

Stratégiquement, comment faire ?

De très nombreux moyens sont mis à dispositions des investisseurs qui désirent profiter des fluctuations des cours des valeurs pharmaceutiques sinon parfois même du secteur lui-même : mandats, certificats, warrants, CFD, etc.

Il existe en tout cas de très nombreux turbos sur la valeur Sanofi par exemple, et vous pourrez même parfois trouver des turbos sur les principaux indices sectoriels européens chez certains émetteurs.

Voici d’ailleurs à ce sujet le tableau de performance de notre formule « Classic » dans laquelle vous pourrez trouver parfois des conseils sur un turbo Sanofi :

Aussi, si vous souhaitez profiter de nos recommandations sur Sanofi (entre autres sous-jacents) et bénéficier vous aussi d’un effet de levier intéressant, n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

A bon entendeur…

Marc Dagher
www.daghertrading.com