Le secteur aéronautique est, selon La Tribune, « le véritable gagnant de l’année boursière 2011 », qualifié de marché astronomique en vue du doublement des flottes des compagnies aériennes. Effectivement, un fait s’avère depuis les années 1970, tous les 15 ans, le nombre d’avions en circulation double, allant de paire avec les performances des nouveaux radars qui peuvent nous permettre d’avoir un trafic plus dense.

Les dernières nouvelles de ce secteur concernent Airbus pour son installation aux Etats-Unis. Afin de concurrencer Boeing et de réduire ses coûts de production sur le marché américain, l’avionneur français prépare la mise en place de sa première usine en vue d’assembler ses monocouloirs. Cependant, la compagnie Boeing casse les prix face à son concurrent au salon de Farnborough : en effet, les avionneurs le savent tous, pour les décennies à venir, ce secteur représente un marché très lucratif.

Cependant, rien n’est encore acquis du côté européen. Les récentes actions des avionneurs américains, le retour depuis 2010 des avionneurs russes et l’émergence des compagnies asiatiques tentent à réduire les coûts de production et ainsi amoindrir les prix de ventes. En outre, les éléments qui impactent le coût d’un billet et la croissance d’une compagnie aérienne sont :

  • Le pétrole.
  • La maintenance de la flotte.
  • Les coûts de fabrication de l’appareil.
  • Et indirectement, les taux de change.

Les entreprises EADS, Safran et Thales sont naturellement impactées par ce secteur en raison de leurs activités technologiques dans le domaine.

Maintenant, essayons de voir ce que nous disent les images sur ces 3 valeurs clefs du secteur en question…

 

Des zones de résistance majeure à proximité…

1.     EADS : proche des plus-hauts historiques

Sur ce premier graphique du géant EADS, on constate aisément l’approche de la résistance en double top située autour des 34€ et correspondant aux plus-hauts historiques de mars 2006.

  • Pronostic et niveaux à surveiller :

Sans écarter une dernière poussée haussière et tant que le seuil clé des 34€ n’est pas nettement dépassé, une phase corrective importante pourrait alors prendre place avec un premier objectif situé sur le support en overlap des 25,35€. La franche cassure de ce palier serait de mauvais augure pour la suite des événements, avec un objectif en extension situé sur les 21,70€.

2.     Safran : proche d’une forte oblique de résistance de LT

Sur ce deuxième graphique du confrère Safran, on remarque facilement l’approche de la forte oblique de résistance en place depuis le sommet de janvier 2004 et qui a déjà contenu les pressions acheteuses en janvier 2006 puis il y a tout juste un an, en juillet 2011.

  • Pronostic et niveaux à surveiller :

Sans écarter là aussi une dernière poussée haussière et tant que le seuil clé des 33€ n’est pas nettement dépassé, une phase corrective importante pourrait alors prendre place avec un objectif majeur situé sur le support en overlap des 18,75€. Alternativement cependant, le net passage au-dessus des 33€ pourrait conduire à un retour vers les plus-hauts historiques autour du palier des 45€.

3.     Thales : borne supérieure d’un canal de résistance sous pression

 

Sur ce troisième graphique du dernier confrère Thales, on découvre nettement la proximité de la borne supérieure d’un important canal descendant en place depuis juin 2007 et qui a contenu à de très nombreuses reprises déjà les velléités haussières.

  • Pronostic et niveaux à surveiller :

Tant que le seuil clé des 28€ n’est pas nettement dépassé, une poursuite des oscillations au sein dudit canal pourrait avoir lieu avec un premier objectif situé sur le support en swing-move des 22,50€. La franche cassure de ce palier serait de mauvais augure pour la suite des événements, avec un objectif en extension situé sur la borne inférieure du fameux canal située autour des 19,20€.

Stratégiquement, comment faire ?

De très nombreux moyens sont mis à dispositions des investisseurs qui désirent profiter des fluctuations des cours des valeurs aéronautiques : mandats, certificats, warrants, CFD, etc.

Il existe en tout cas de très nombreux turbos sur les valeurs EADS, Safran ou Thales, et vous pourrez même parfois trouver des turbos sur les principaux indices sectoriels européens chez certains émetteurs.

Voici d’ailleurs à ce sujet le tableau de performance de notre formule « Classic » dans laquelle vous pourrez trouver parfois des conseils sur un turbo EADS, Safran ou encore Thales. Formule qui, soit dit en passant, affiche d’excellentes performances sur ce nouvel exercice 2012 :

Aussi, si vous souhaitez profiter de nos recommandations sur ces valeurs (entre autres) et bénéficier vous aussi d’un effet de levier intéressant, n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

A bon entendeur…

Marc Dagher

www.daghertrading.com

https://www.dtexpert.com