Quelques dates et chiffres clés de la Saga McDo :

–           1955, M. Ray Kroc suggère aux frères McDonald, dirigeant des tous premiers restaurants McDonald’s, de développer leur réseau de franchises. Après quelques années et quelques succès commerciaux, il leur rachète l’entreprise pour un montant de 2.5 millions de dollars.

–           1965, McDonald’s s’introduit en Bourse à New York.

–           1979, McDonald’s s’implante en France à Strasbourg et reçoit un accueil plutôt positif des Alsaciens.

–           1984, la société débarque à Paris, rue Montmartre.

–           1986, le magazine anglais The Economist imagine « l’indice Big Mac » ; cet permettant de constater si une monnaie est surévaluée par rapport au dollar en comparant le prix du Big Mac dans les différents pays de la planète.

–           1995, création de la fondation Ronald McDonald en faveur de l’enfance.

–           De nos jours, un restaurant McDonald est présent en moyenne pour 54.000 habitants partout dans le monde.

Du côté fondamental, le dernier bilan trimestriel est à l’équilibre, similaire au premier trimestre qui affichait un CA aux alentours de 1.35 milliards de dollars. Pour la plupart des investisseurs, particuliers comme institutionnels, le second trimestre est considéré comme « indigeste ». Dans l’attente, il semblerait bien que les fréquentations des restaurants internationaux ont été, selon les rumeurs,  au-delà des attentes.

McDonald’s a toujours fait preuve d’une relative stabilité au vu des attaques médiatiques ou politiques. En prenant appui sur le cinéma « Fast Food Nation » en 2006, le terrible film de  Morgan Spurlock « Super Size Me » ou encore « We Feed The World », la compagnie a su tirer parti de ses faiblesses pour innover dans de nouveaux menus avec des plans marketing et une politique de communication anti « mal-bouffe ».

Enfn, une petite allégorie en clin d’œil à la star des stars de la restauration rapide qui a décidé, sans hypocrisie aucune, de refondre son fameux logo pour en changer simplement le rouge un peu criard en vert « écologique »…

A quand le McDo bio ?

Regardons maintenant ce que nous dit le graphique…

 

Une ascension tout simplement impressionnante de régularité !

Comment ne pas être impressionné par ce graphique exemplaire ? En effet, depuis plus de 30 ans maintenant, le titre McDonald’s ne fait que grimper, s’étant même adjugé, depuis les années 1980, une explosion des cours de plus de 11.000% ! Autrement dit, celui qui aurait acheté pour l’équivalent de 1.000€ de titres McDonald’s en 1980 se verrait aujourd’hui environ à la tête d’un portefeuille de 111.000€ !

D’un point de vue technique pure maintenant, envisager un décompte propre n’est pas chose aisée car assez aléatoire au regard de l’historique. Cependant, on peut distinguer des inflexions de marché et, en partant toujours du début des années 1980, on notera de façon évidente les phases suivantes :

  • Une phase ascendante nette et sans appel pendant près de 20 ans, de mars 1980 à novembre 1999 précisément.
  • Une phase de consolidation relativement légère (au regard de la hausse qui la précède) entre novembre 1999 et mars 2003.
  • Une nouvelle phase ascendante nette et sans bavure depuis mars 2003 et au sein de laquelle nous nous trouvons toujours.

Reste donc à savoir où en sommes-nous de cette dernière phase et quel peut être encore le potentiel d’appréciation avant une nouvelle correction majeure ?

Pour l’heure, et quel que soit le décompte envisagé dans ladite phase, il en manque encore largement vers le haut…

Pronostic et niveaux à surveiller

Ainsi, sans écarter une légère poursuite de la correction actuelle et tant que le seuil clé des 65$ n’est pas nettement enfoncé, une nouvelle vague de hausse importante pourrait alors prendre place avec un premier objectif situé vers de nouveaux records historiques autour des 123$. Scénario à confirmer toutefois en dépassant les anciens plus-hauts autour des 102$..

Alternativement cependant, la nette cassure des 65$ conduirait à une plus ample correction avec un premier objectif situé alors sur le fort overlap des 49$ en amont d’un nouvel élan haussier.

 

Stratégiquement, comment faire ?

De très nombreux moyens sont mis à dispositions des investisseurs qui désirent profiter des fluctuations des cours des valeurs majeures américaines : mandats, certificats, warrants, CFD, etc.

Il existe en tout cas quelques turbos sur la valeur McDonald’s.

Voici d’ailleurs à ce sujet le tableau de performance de notre formule « Classic » dans laquelle vous pourrez trouver parfois des conseils sur un turbo McDonald’s.

Formule qui, soit dit en passant, affiche d’excellentes performances sur ce nouvel exercice 2012 comme vous pouvez le constater :

Aussi, si vous souhaitez profiter de nos recommandations sur McDonald’s (entre autres) et bénéficier vous aussi d’un effet de levier intéressant, n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

A bon entendeur…

Marc Dagher

www.daghertrading.com

https://www.dtexpert.com