Télévision française 1, plus communément désignée sous son sigle TF1, est la première et plus ancienne chaîne de télévision généraliste nationale française créée le 1er janvier 1975 à la suite de la dissolution de l’Office de radiodiffusion télévision française et qui succède à la première chaîne de l’ORTF le 6 janvier 1975.

Aujourd’hui, l’activité de la chaîne s’organise principalement autour de 2 pôles :

  • L’exploitation de chaines télévisées : TF1, LCI, NT1, HD1, TMC, TV Breizh, Histoire, Ushuaia et Série Club.
  • Une activité de régie publicitaire ainsi qu’une activité de coproduction cinématographique et audiovisuelle.

Le groupe TF1 a annoncé des résultats trimestriels très décevants le 28 octobre dernier. Ce même jour, le titre perdait près de 10% en séance avant de clôturer un peu au-dessus des -8% ; tarif sévère aussi le lendemain, avec plus de 3% de baisse du titre en bourse. Affecté par un résultat opérationnel ressorti à 9,5 millions d’euros, sous le consensus des 10,5 millions, ce résultat s’explique aussi par la baisse de ses revenus (-4,1%) – baisse principalement due aux mauvaises performances enregistrées sur le segment des revenus publicitaires du groupe : en baisse de 4,5%, contre une prévision initiale de baisse de 0,5%.

De plus, TF1 a subi une baisse de ses audiences au troisième trimestre alors que son concurrent principal, le groupe M6, a progressé dans le même temps. A sa décharge, le groupe TF1 avait bénéficié, un an plus tôt, de l’effet « Coupe du monde de football » pour augmenter ses audiences.

DT_NL_151109_TF1 ILLU 1

Dans ce même communiqué, la chaîne anticipe des difficultés structurelles liées à l’augmentation de la concurrence par le bas et un environnement économique en France peu favorable, marqué par une mauvaise période cyclique sur le marché publicitaire.

Toutefois, la solidité de son bilan – une trésorerie nette de plus de 700 millions d’euros – fait de TF1 un titre qui demeure intéressant sur le plus long terme : d’une part, pour jouer la reprise du marché publicitaire en France ; d’autre part, car la faible valorisation de TF1 en fait un des titres les meilleurs marché de l’univers média en Europe.

Du côté des nouvelles fraîches et intéressantes, le groupe TF1 a annoncé son changement de P-DG. Ainsi, Gilles Pélisson s’apprête-t-il à succéder à Nonce Paolini. Cet ancien de l’Essec a antérieurement dirigé le groupe hôtelier Accor ou encore Euro Disney. Son entrée en fonction sera effective le 19 février 2016. « Jusqu’à cette date, Gilles Pélisson se préparera à exercer ses nouvelles fonctions avec le concours de Nonce Paolini », indique la chaîne.

DT_NL_151109_TF1 ILLU 2

Une des stratégies pour redresser le groupe est de recourir à des opérations de croissance externe pour diversifier le risque. Forte d’une prévision de trésorerie nette de 730 millions d’euros en fin d’année, la chaîne a annoncé être entré en négociation avec la société de production Newen (chiffre d’affaires de 200 millions), productrice notamment de la série Plus belle la vie.

Maintenant, et comme à l’accoutumée, passons à la partie qui reste notre spécialité et observons le graphique des cours de la première chaîne française pour voir ce que l’avenir pourrait nous réserver techniquement parlant…

 

De nouveaux facteurs haussiers !

 

DT_NL_151109_TF1

Que peut-on voir sur le graphique ci-dessus ?

  • On remarque tout d’abord que les cours évoluent, depuis le fameux rebond général de mars 2009, au sein d’un large canal légèrement ascendant.
  • On voit ensuite que, entre avril et juillet derniers, les cours sont venus buter à de nombreuses reprises sur la borne supérieure de ce canal.
  • On constate enfin que la correction actuelle, initiée depuis ces mêmes sommets, est venue tour à tour enfoncer le dernier overlap et l’oblique de support qui soutenait les cours depuis environ trois ans.

L’ensemble de ces facteurs nous appelle à une grande prudence quant à l’éventualité d’un retour de la tendance haussière immédiate. En effet, tout porte à croire que la consolidation actuelle devrait être amener à se poursuivre, à court terme du moins.

Quelles sont donc les conséquences d’une telle observation ?

Pronostic :

Sans écarter une légère poursuite initiale du rebond technique actuel qui devrait être limitée par le pullback sur la fameuse oblique autour des 12,50 euros et tant que notre point pivot situé sur le palier clé des 14 euros n’est pas nettement dépassé, nous optons pour une poursuite de la correction avec un objectif principal autour des 9,40 euros (retracement de Fibonacci classique de 61,8% du dernier large mouvement haussier). Ce scénario devra cependant être validé par la cassure du support intermédiaire situé sur les 10,65 euros (retracement Fibo de 50%).

Alternativement cependant, le net passage au-dessus des 14 euros induirait très vraisemblablement un nouveau test de la fameuse borne supérieure du canal située aujourd’hui autour des 16,75 euros. Seul le frac dépassement de ce niveau permettra par la suite d’envisager une reprise de la tendance haussière de plus long terme.

Strategy box :

DT_NL_151109_TF1 BOX

Comment optimiser sa stratégie en jouant ce scénario ?

Il existe de nombreux moyens de jouer les mouvements de hausse ou de baisse en Bourse. Vous le savez désormais très bien, celui sur lequel nous nous sommes spécialisés se tourne vers les turbos, produits dérivés à fort effet de levier, qui s’adaptent extrêmement bien aux principes de l’analyse technique grâce à leur principale caractéristique : à savoir la barrière désactivante. Vous pouvez, à ce sujet, lire ou relire notre « dossier spécial turbos ».

De plus, il existe chez la plupart des émetteurs des turbos permettant d’intervenir sur ce titre phare des médias français. Par ailleurs, sachez que DT Turbo, en étroite collaboration avec les émetteurs en question, a désormais la possibilité d’obtenir des turbos sur commande, avec un délai de 24 heures seulement !

Pour l’heure, laissez-nous vous présenter l’évolution de notre portefeuille qui a pris 63% sur le S1 2015 consolidé de notre service de conseils clés en main DT Turbo :

DTT_PERF 2015_S1_XL

Des résultats qui se passent de commentaires !

Nous rappelons d’ailleurs à ce sujet que nous affichons en permanence et en toute transparence ces performances sur la page d’accueil de notre site Dagher Trading.

Aussi, si vous souhaitez profiter de telles recommandations n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée remise à jour récemment afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

A bon entendeur…

Marc Dagher, avec l’aide de Jean-Christophe Cabiron

www.dtexpert.com

www.daghertrading.com

Suivez-nous sur Twitter : @daghertrading