Depuis juin 2020, Schneider Electric s’inscrit dans un canal haussier qui a amené le titre sur ses plus hauts historiques en avril 2021. Depuis sa chute de plus de 40% en mars 2020 liée à la crise sanitaire, le titre a inversé la dynamique et s’offre un très beau parcours boursier avec des moyennes mobiles 20 et 50 jours servant de support pour le cours. De plus, son RSI tient le cap du seuil clé des 50, confirmant la poursuite des velléités haussières.

Notre avis est positif sur le leader mondial dans la gestion de l’énergie avec un premier objectif sur la résistance des 137,70€ (premier trait vert) en amont d’une accélération vers les 144,50€ (second trait vert).

Scénario alternatif : attention toutefois, le franchissement à la baisse de la borne basse du canal et de notre point pivot des 129,90€ (trait bleu) conduirait à une tension vendeuse avec un retour vers les 124,70€ (premier trait rouge) avant une plus ample correction vers l’overlap des 119€ (second trait rouge).