Bien.
Ceux d’entre vous qui me suivent se souviennent naturellement du billet que j’écrivais sur l’or en ce début d’année, il y a donc un peu plus d’un mois maintenant. Ce billet s’intitulait « GOLD – J’achète ! » et vous pouvez le retrouver en cliquant ici.

L’occasion pour moi de me lancer, une fois n’étant pas coutume, quelques fleurs et de faire un petit satisfecit quant à la justesse de cette précédente analyse, tant dans le directionnel que dans le choix des niveaux.

Maintenant, il est grand temps de faire une mise à jour de ce dernier édito et de nous plonger donc à nouveau dans l’étude du graphique des cours de l’once d’or…

La fin d’une ABC depuis septembre ?

Dans notre précédente analyse, donc, nous partions du principe qu’une consolidation en ABC initiée début septembre 2011 était terminée et faisions donc le pronostic haussier découlant directement de cette hypothèse.

Aujourd’hui, les événements nous ont largement donné raison puisque l’or a retrouvé sa dynamique haussière, allant même jusqu’à très nettement s’affranchir de la forte résistance baissière qui capait les cours depuis le plus-haut de septembre, justement.

Voici donc maintenant la mise à jour de notre analyse et des niveaux à prendre en compte pour un éventuel investissement sur le métal précieux…

Les facteurs qui plaident pour la poursuite de la hausse

•    Tout d’abord, et comme nous le disions plus haut, les cours se sont nettement affranchis de la forte oblique de résistance baissière qui était en place depuis le fameux sommet de septembre 2011.

•    Ensuite, du côté des indicateurs journaliers, on voit également que le RSI a bien dépassé sa propre oblique de résistance. Certes, le retournement actuel sur la zone de sur-achat appelle à la correction mais celle-ci ne devrait pas remettre en cause notre scénario.

•    Enfin, on remarque qu’il devrait manquer au moins une vague de hausse au sein de la reprise initiée sur le plus-bas de décembre dernier.

Quels sont donc les niveaux à surveiller ?

Sans écarter une légère poursuite du repli actuel vers l’overlap des 1 660 $ – assimilé au support en pullback de la très forte ancienne oblique de résistance descendante – et tant que les 1 625 $ max ne sont pas enfoncé une reprise haussière devrait avoir lieu avec, après le dépassement de la forte résistance intermédiaire située sur le seuil des 1 700 $, un nouveau test des précédents plus-hauts autour de 1 910 $. Une fois ce niveau dépassé (et il le sera), nous pourrons commencer par viser l’objectif psychologique des 2 000 $ l’once dans un premier temps.

Alternativement cependant, le passage sous les 1 625 $ invaliderait notre hypothèse et engendrerait donc une poursuite de la phase de consolidation. Il faudra alors s’attendre à un énième test du fameux seuil de support majeur situé autour des 1 555 $. Seul le passage sous ce palier remettrait en cause la tendance haussière de fond.

Stratégiquement, comment faire ?

De très nombreux moyens sont mis à dispositions des investisseurs qui désirent profiter des fluctuations des cours de l’or : mandats, certificats, warrants, CFD, etc.

Pour ma part, et vous le savez sans aucun doute, je travaille via des turbos et l’or reste l’un des sous-jacents les plus en vogue sur ce type de produit : tous les émetteurs en ont et on trouve ainsi des barrières tous les 20 $, ce qui donne une palette de choix en effets de levier extrêmement intéressante.

Voici d’ailleurs à ce sujet le tableau de performance de notre formule Upgrade 1 spéciale « Matières Premières et Devises ». Comme vous le constaterez, celle-ci s’annonce pour le moment plutôt très bien partie avec un très joli coup sur l’or, justement, réalisé le 07 février dernier et nous ayant permis un gain de +45,50% en quelques heures :

Aussi, si vous souhaitez profiter de nos recommandations sur l’or (entre autres sous-jacents) et bénéficier vous aussi d’un effet de levier intéressant, n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

A bon entendeur…

Marc Dagher
www.daghertrading.com
https://www.dtexpert.com