Rappelez-vous du flash spécial que je vous envoyais il y a trois semaines à peine vous parlant d’un signal d’achat sur l’Or…

Autant vous dire que les événements qui ont suivi cette analyse spéciale semblent avoir plaidé en ma faveur. Et la forte envolée des cours vendredi dernier m’incite donc à venir faire une mise à jour de mes précédentes analyses.

Maintenant, quoi de plus brillant et de plus parlant qu’une image pour en savoir plus ?

Sortie de triangle ?!

Nous voyons donc d’un seul coup d’œil en effet que l’Or présente désormais de belles perspectives haussières. Mais décortiquons plutôt ce premier graphique…

On voit d’abord très bien que le métal précieux a initié un nouveau très fort mouvement haussier fin 2008. Mouvement qui a naturellement fini par laisser place à une phase de consolidation, marquant ainsi une pause légitime dans son élan.

Et que voit-on donc sur ce graphique, en dehors du RSI qui se retourne à la hausse après avoir testé sa zone de survente et dépassé une oblique de résistance ?

Que les cours de l’Or pourraient en effet fort bien avoir dessiné une phase de consolidation classique dite « en triangle » (noté sur mon schéma « abcde »), avec une base nette et sans bavure et des vagues « a », « c » et « e » en triple bottom.

Une telle hypothèse impliquerait donc un scénario extrêmement positif pour les semaines, voire les mois à venir…

Mais comme je tenais à entrer un peu plus dans le détail, voici un zoom sur ledit triangle qui vous permettra d’en comprendre davantage :

Ainsi, sur ce nouveau graphique, on distingue nettement mieux les 5 vagues de notre triangle mais on constate également que la dernière vague aurait pris place au sein d’un étroit canal descendant.

La cassure franche et récente de la borne supérieure dudit canal est également un signal d’achat intéressant, qui vient corroborer notre point de vue global sur le métal doré.

Quels sont donc les niveaux à surveiller ?

Sans écarter une légère poursuite du repli actuel vers le pullback des 1 600 $ – assimilé au support en pullback de la très forte borne inférieure de résistance descendante – et tant que les 1 525 $ max ne sont pas enfoncé, une reprise haussière devrait avoir lieu avec une première cible située sur les plus-hauts des vagues « b » et « d » autour de 1 790 $. Une fois ce niveau dépassé (et il le sera sans doute), nous pourrons commencer par viser un retour sur le dernier record autour des 1 910 $ dans un premier temps, en amont de l’objectif psychologique des 2 000 $ l’once.

Alternativement cependant, le net passage sous les 1 525 $ invaliderait notre hypothèse et engendrerait donc une poursuite de la phase de consolidation. Il faudra alors s’attendre à une dégradation plus sérieuse en direction des 1 430 $ l’once. Seul le passage sous ce palier remettrait en cause la tendance haussière de fond.

Stratégiquement, comment faire ?

De très nombreux moyens sont mis à dispositions des investisseurs qui désirent profiter des fluctuations des cours de l’or ou de l’argent : mandats, certificats, warrants, CFD, etc.

Pour ma part, et vous le savez sans aucun doute, je travaille via des turbos et l’or reste l’un des sous-jacents les plus en vogue sur ce type de produit : tous les émetteurs en ont et on trouve ainsi des barrières tous les 20 $, ce qui donne une palette de choix en effets de levier extrêmement intéressante.

Voici d’ailleurs à ce sujet le tableau de performance de notre formule Upgrade 1 spéciale « Matières Premières et Devises » :

Aussi, si vous souhaitez profiter de nos recommandations sur l’or et/ou l’argent (entre autres sous-jacents) et bénéficier vous aussi d’un effet de levier intéressant, n’hésitez pas à lire notre brochure détaillée afin de bien vous renseigner (notamment sur les risques encourus) et, qui sait par la suite, à nous rejoindre en cliquant ici.

A bon entendeur…

Marc Dagher
www.daghertrading.com
https://www.dtexpert.com